Le patrimoine sacré de Plésidy : église, chapelles, croix, fontaines.

mercredi 8 juillet 2015
par  Jef Philippe
popularité : 56%
0 vote

Cette présentation du patrimoine sacré de Plésidy, qui se veut succincte, fait suite à la soirée que nous y avons consacrée en juin 2014, mais en quittant le mode diaporama pour adopter celui d’un article illustré. Elle comportera dans une première partie une présentation des croix, calvaires et fontaines isolés, puis, dans une seconde partie, l’église et les chapelles avec éventuellement les croix et fontaines qui leur sont attachées. Une partie de ces monuments ont été répertoriés, parfois officiellement. Cependant, les dénominations et localisations peuvent être vagues, surtout si l’on tient compte des modifications de la voirie dans la seconde moitié du XXe siècle. Nous avons placé entre crochets […] et en italiques nos propres ajouts aux documents cités. Voir aussi l’article : http://paroisse-bourbriac.catholiqu…

 1 - Croix simples

- Lavancel (route de l’Étang-Neuf) : croix de granit, avec un Christ discret. Semble dater du début du XIXe siècle, bien que le Christ soit d’un style plus ancien.

Croix de Lavancel (ouest) -  voir en grand cette image
Croix de Lavancel (ouest)

- au village de Cailouan  : croix scellée dans un rocher, avec un Christ d’apparence ancienne, à rapprocher de celui de Lavancel…

croix de Cailouan -  voir en grand cette image
croix de Cailouan
Croix de Cailouan, le Christ  -  voir en grand cette image
Croix de Cailouan, le Christ

- route de Bourbriac, à Croaselen (en breton Kroaz-Elen), dans un petit enclos de propriété privée. Des croix semblables (à Bourbriac notamment) portent des dates du XIXe siècle. D’après la tradition, « croaselen » signifierait « la croix d’Hélène », en mémoire d’une femme portant ce prénom. On note dans le Cahier de Paroisse : « La croix qui se trouve sur le chemin vicinal de Plésidy à St-Nicolas, nommée vulgairement Croazeguen [corrigé sur le cahier d’une autre écriture : Croazelen], se trouvait anciennement sur le bord du chemin, mais depuis qu’on avait ouvert et agrandi le dit chemin, elle se trouvait au milieu de la voie publique ; cette raison et surtout parce qu’elle tombait en ruine, ont décidé une partie des paroissiens de Plésidy à la placer à une certaine distance du chemin. La bénédiction solennelle de cette croix a été faite le dimanche 28 septembre 1847 par M. Le Souder, recteur de la paroisse, en présence d’un grand nombre des habitants de Plésidy ». [ajout d’une autre écriture : restaurée en 1899, signé Le Huérou-Kérisel, alors recteur].

Croix de Croaselen (Kroaz Elen) -  voir en grand cette image
Croix de Croaselen (Kroaz Elen)

 2 - Fontaine isolée

- Fontaine Saint-Pierre (à dr. à la sortie du bourg vers Bourbriac) : son eau s’écoule dans un lavoir aujourd’hui inusité. Elle a été restaurée récemment. Date peu lisible (1664 ?).

Fontaine Saint-Pierre en Plésidy - Feunteun Sant-Per - Plijidi -  voir en grand cette image
Fontaine Saint-Pierre en Plésidy - Feunteun Sant-Per - Plijidi

 3 - Les lieux de culte, avec les croix et fontaines attenantes

- Au bourg, l’église paroissiale Saint-Pierre : architecte Le Guerranic. Elle fut bénie le 2 octobre 1887. Elle forme un enclos avec le cimetière et sa croix de 1731. À proximité de l’entrée ouest de l’église se trouve une « grotte de Lourdes », bâtie par l’abbé Joanno en 1907-1908 : voir sur ce même site paroissial l’article
http://www.paroisse-bourbriac.catho…

L'église Saint-Pierre de Plésidy (façade sud) -  voir en grand cette image
L’église Saint-Pierre de Plésidy (façade sud)
Plésidy, grotte de Lourdes, oratoire près de l'église -  voir en grand cette image
Plésidy, grotte de Lourdes, oratoire près de l’église
  • croix du cimetière : datée de 1731.
    La croix du cimetière -  voir en grand cette image
    La croix du cimetière
    Croix du cimetière, le Christ -  voir en grand cette image
    Croix du cimetière, le Christ
    Croix du cimetière : plaque de mission -  voir en grand cette image
    Croix du cimetière : plaque de mission
    Croix du cimetière, calice et date (1731) -  voir en grand cette image
    Croix du cimetière, calice et date (1731)

    - Au bourg également, la chapelle Saint-Yves, du XVIe siècle ; elle a été restaurée en 1954 après avoir été en ruines. On y trouve de beaux vitraux modernes de Philippe Lejeune (1924-2014). (voir l’article : http://www.paroisse-bourbriac.catho…
    Près de cette chapelle Saint-Yves (autrefois dédiée à Saint Jacques), sur la place des Tilleuls, se trouve un calvaire du XVIe siècle, sinon du XVe. Ce calvaire était tout près de l’entrée de la chapelle avant que des travaux routiers la déplacent. L’ensemble est situé de part et d’autre d’une route ancienne fréquentée encore de nos jours par les pèlerins de Compostelle. Notons que ce calvaire est situé « route de Bourbriac » sur certains documents ; il faut admettre que cette route est celle de Bourbriac… Mais il y a aussi une croix à la sortie du bourg sur cette même route D5 (voir plus haut : Croaselen). Ce calvaire devrait s’appeler « calvaire Saint-Jacques » en fait, d’autant plus qu’il représente cet apôtre à deux reprises… Il est très intéressant par son iconographie. (voir les photos de détails ci-dessous)

    Calvaire et chapelle Saint-Yves (anc. Saint-Jacques), Plésidy. -  voir en grand cette image
    Calvaire et chapelle Saint-Yves (anc. Saint-Jacques), Plésidy.
    Calvaire St-Yves (plésidy) : vue d'ensemble (ouest) -  voir en grand cette image
    Calvaire St-Yves (plésidy) : vue d’ensemble (ouest)
    Calvaire St-Yves, Plésidy, ouest : Christ en croix entre le Vierge et St Jean. -  voir en grand cette image
    Calvaire St-Yves, Plésidy, ouest : Christ en croix entre le Vierge et St Jean.
    Calvaire St-Yves de Plésidy : panneau ouest (Véronique, descente de croix, Pitié du Père) -  voir en grand cette image
    Calvaire St-Yves de Plésidy : panneau ouest (Véronique, descente de croix, Pitié du Père)
    Calvaire St-Yves, Plésidy, la croix (Est) : Christ aux liens entre deux larrons ayant aussi les mains liées. -  voir en grand cette image
    Calvaire St-Yves, Plésidy, la croix (Est) : Christ aux liens entre deux larrons ayant aussi les mains liées.
    Calvaire St-Yves de Plésidy (est) : St André, martyre de St Jacques, St Jacques pèlerin. -  voir en grand cette image
    Calvaire St-Yves de Plésidy (est) : St André, martyre de St Jacques, St Jacques pèlerin.
    panneau nord : l'Annonciation (de g. à d. : ange, phylactère et vase, Vierge) -  voir en grand cette image
    panneau nord : l’Annonciation (de g. à d. : ange, phylactère et vase, Vierge)

    - Feunteun-Arc’hlan (à la sortie du bourg vers l’Étang-Neuf) : c’est un calvaire-fontaine assez original, de la fin du XIVe siècle (source Internet : Patrimoine de France, Monuments et Histoire), et qui se rattache, comme le calvaire, à la chapelle Saint-Yves. La date de 1864, gravée sur un pan du mur de la fontaine, est celle d’une réfection. J’ai écrit « arc’hlan » (= bien pure) qui me semble plus logique que « ar c’hlan » (= la pure), l’ordre des mots ne plaidant pas pour cette dernière option. D’autres sens sont possibles.
    Face Est (l’orientation de la croix a sans douté été inversée par rapport aux origines, peut-être en 1864 lors de travaux de restauration, car normalement c’est vers l’Ouest qu’est dirigé le Christ en croix) : Christ crucifié entre la Vierge et probablement Saint Jean.

    Feunteun Arc'hlan (Est) : Christ en croix. -  voir en grand cette image
    Feunteun Arc’hlan (Est) : Christ en croix.

    Face Ouest  : descente de croix ; le corps de Jésus est tenu par la Vierge Marie, entourée d’un homme (à g.) et d’une femme (à dr.) qui pourrait être Marie de Magdala. portant des pots de produits destinés à embaumer le corps du Christ.

    Feunteun Arc'hlan, ouest : descente de croix. -  voir en grand cette image
    Feunteun Arc’hlan, ouest : descente de croix.

    Sous cette croix de la face Ouest, en surplomb du bassin, trois niches contiennent des statues dont deux ont été vandalisées ; la troisième (à dr.) représente une Vierge à l’Enfant.

    Feunteun Arc'hlan : Vierge à l'Enfant -  voir en grand cette image
    Feunteun Arc’hlan : Vierge à l’Enfant

    Le Cahier de Paroisse nous dit (orthographe ici modernisée) que de la chapelle Saint-Jacques (devenue Saint-Yves), « dépendaient une croix et une fontaine entourée de murs. Dont il y avait deux escaliers, pour descendre prendre de l’eau : une au côté du levant et l’autre au côté du couchant. Dont il y avait une pierre large sur son bord à l’entrée de chaque escalier, comme il y a communément à l’entrée des cimetières. […] Lorsqu’en 1760 la Route Royale de Guingamp, passant par Plésidy et Corlay, pour aller à Pontivy fut ouverte [l’accès à cette fontaine fut modifié] ».
    L’eau de cette fontaine était réputée pour se protéger de la rage et pour soigner les maux de dents.

    Feunten Arc'hlan - Façade ouest -  voir en grand cette image
    Feunten Arc’hlan - Façade ouest

  - A la campagne

  • La chapelle Saint-Michel du Médic, jadis rattachée au manoir du même nom, est du XVIIe siècle (nef) et son clocher est de 1747. Cette chapelle a été récemment restaurée grâce à un comité de quartier qui a également relancé le pardon.
    Chapelle Saint-Michel du Médic en Plésidy. -  voir en grand cette image
    Chapelle Saint-Michel du Médic en Plésidy.
  • Fontaine du Médic : elle a partiellement été dégagée des éboulis et de la végétation qui la camouflaient. Nous ignorons si elle avait un caractère religieux.
    Fontaine du Médic -  voir en grand cette image
    Fontaine du Médic
  • La Chapelle de la Trinité porte la date de 1779 ; c’était alors la restauration d’un édifice plus ancien.
    Calvaire et chapelle de la Trinité en Plésidy. -  voir en grand cette image
    Calvaire et chapelle de la Trinité en Plésidy.
  • Calvaire de la chapelle de la Trinité (voir ci-dessous la photo d’ensemble). On le dit du XVIIe siècle mais il semble plus ancien.
    Plésidy : calvaire de la Trinité (ouest) -  voir en grand cette image
    Plésidy : calvaire de la Trinité (ouest)
    Croix de la Trinité (ouest) : descente de croix, avec, à droite, Nicodème ou Joseph d'Arimathie. -  voir en grand cette image
    Croix de la Trinité (ouest) : descente de croix, avec, à droite, Nicodème ou Joseph d’Arimathie.
    Calvaire de la Trinité, face est. -  voir en grand cette image
    Calvaire de la Trinité, face est.
  • La chapelle de Saint-Alor. Son saint patron actuel est un Saint Alor, qui fut évêque de Quimper, mais en breton on prononce « Sant-Eler », qui renvoie plutôt à Saint Éloi. Elle est du XVIIIe siècle et a été restaurée à la fin du XXe. Comme souvent, c’est grâce au dynamisme d’un comité de quartier, dynamisme et dévouement qu’il convient de saluer !
    Plésidy : chapelle Saint-Alor - Chapel Sant-Eler. -  voir en grand cette image
    Plésidy : chapelle Saint-Alor - Chapel Sant-Eler.
  • Calvaire de Saint-Alor, avec croix de bois et Christ en métal, à l’entrée de la route qui fait la jonction avec celle de Plésidy-Saint-Adrien. Restauré aux alentours de l’an 2000, remplacée en 2016
    Plésidy : croix de Saint-Alor - Kroaz Sant-Eler -  voir en grand cette image
    Plésidy : croix de Saint-Alor - Kroaz Sant-Eler
  • Un nouveau calvaire a remplacé en 2016 la croix de bois qui se dérériorait. La nouvelle est en granit (du Tarn), commandée par les soins de l’Association de Saint-Alor, présidée par Aurélien Gautier. C’est le dimanche du pardon (24 avril 2016) qu’elle a été bénie par l’abbé Francis Morcel, en présence des fidèles du pardon.
    L'abbé Morcel va bénir la nouvelle croix de Saint-Alor en Plésidy (21 04 2016) -  voir en grand cette image
    L’abbé Morcel va bénir la nouvelle croix de Saint-Alor en Plésidy (21 04 2016)
  • Fontaine de Saint-Alor, à l’entrée ouest du village, sur la droite.
    Fontaine de Saint-Alor -  voir en grand cette image
    Fontaine de Saint-Alor
  • La chapelle Sainte-Anne de Kerhenry date du XVIIe siècle. Elle dépendait du manoir de Kerhenry.
  • Fontaine Sainte-Anne de Kerhenry, au village du même nom : perdue dans les prés et la végétation, elle est actuellement inaccessible.
    Chapelle Sainte-Anne de Kerhenry, Plésidy. -  voir en grand cette image
    Chapelle Sainte-Anne de Kerhenry, Plésidy.
  • La chapelle Saint-Jean, près de Kerlan fut bâtie au XVIIe siècle. En ruines dès avant la guerre 39-45, elle fut transformée en bâtiment utilitaire. Elle n’a plus que les murs désormais.
    Ruines de la chapelle saint-jean -  voir en grand cette image
    Ruines de la chapelle saint-jean

Portfolio

Croix du cimetière, détail : une tête de (...)
Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois